» HISTOIRE DE L’HÔTEL


HISTOIRE DE L’HÔTEL

Plus de 100 ans d’une histoire de famille


Situé en plein cœur de Paris, l’Hôtel Bedford possède un charme discret et offre un accueil chaleureux, ce qui en fait une véritable maison de famille. Cet hôtel a en effet la particularité d’appartenir à la famille Berrut depuis plus de 100 ans et d’avoir toujours été dirigé par ses propriétaires.

hotel-paris-madeleine Page de la brochure du Bedford, 1932

A la fin du XIXème siècle, Sylvain Berrut quitte la Suisse et se lance dans l’hôtellerie. Son courage, sa rigueur et ses qualités relationnelles sont appréciées dans les palaces parisiens et londoniens où il acquiert de solides compétences professionnelles.

En 1905, il devient Directeur de l’Hôtel Bedford dont le propriétaire lui vend progressivement la totalité des parts. L’hôtel ne comptait à l’époque que 65 chambres. Juste avant la Première Guerre Mondiale, il créé, avec son ami l’architecte suisse Charles-Henry Fivaz, la magnifique salle du restaurant de l’hôtel, dont la verrière, la fontaine et le décor en stuc ont été conservés en l’état.

 

Sylvain Berrut

En 1914, Sylvain Berrut s’engage aux côtés de l’armée française et perdra la vie au combat en 1918. Son fils, René Berrut, lui succède dans la gestion de l’hôtel. Il entreprend des travaux d’agrandissement et de modernisation qui en feront un hôtel de 150 chambres. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Bedford est réquisitionné par l’armée allemande. Après ces années difficiles, René Berrut se consacre à redonner vie à l’hôtel, qui reprend peu à peu son activité, et fait l’acquisition d’un petit hôtel voisin, l’Hôtel de l’Arcade.

En 1970, ses fils Jean et Gérard Berrut l’accompagnent dans ses décisions puis prennent sa succession. Ils poursuivent la rénovation des deux hôtels tout en conservant leur esprit chaleureux. Avec l’aide du grand architecte d’intérieur Gérard Gallet, le Bedford se revêt d’une décoration sobre et raffinée, influencée par le goût de ses propriétaires pour les beaux-arts. De nombreuses toiles de maîtres modernes, tels que Zoran Music, André Beaudin, Sam Szafran, Raoul Ubac, Rolf Iseli, Pierre Edouard, Maria Sepiol ornent les murs.

L’Hôtel Bedford s’inscrit aussi dans une tradition musicale qui ne date pas d’aujourd’hui. Déjà en 1889, le dernier Empereur du Brésil Don Pedro II y recevait de nombreux artistes, compositeurs, peintres et écrivains. Camille Saint-Saëns et Gabriel Fauré vécurent au Bedford et le compositeur brésilien Heitor Villa-Lobos y fit de longs séjours. De nombreux interprètes, tels que le pianiste Horszowski ou les violonistes Suk et Menhuin, ont fréquenté le Bedford. Aujourd’hui, les deux hôtels ont gardé cette tradition suisse de discrétion et de qualité.

L’Hôtel de l’Arcade, totalement rénové, s’est agrandi en 2008, en ouvrant les portes de sa Résidence, composée de 7 appartements très élégamment décorés.

La belle histoire de famille se poursuit car la fille de Gérard Berrut, Laetitia Brandariz-Berrut, diplômée de l’Ecole Hôtelière de Lausanne (1998), est la première de sa génération à avoir rejoint la Direction du Bedford et de l’Arcade.

 

Up
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien